Nature morte

(cimetière de Jette – Tombe (dé)garnie – 2005)

 

– il y a quelque chose de curieux…

– ah oui?

– les aiguilles de la grande pendule se sont arrêtées!

– mince, tout mort que je suis, je ne m’en étais pas rendu compte.

 

Un commentaire

  1. Ce cimetière. Je me souviens d’une promenade, un 15 novembre je pense, il y a longtemps, il faisait très beau et ensoleillé. Mais je n’ai pas perçu les murmures des occupants. Ils dorment tellement profondément…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.