allez, allez, courir, rire, allez…

Jephan de Villiers 1994« Allez courir dans les champs, traversez les plaines à fond de train comme un cheval ; sautez à la corde et, quand vous aurez six ans, vous ne saurez plus rien et vous verrez des choses insensées. »

Arthur Cravan