logorrhées en Ré Mineur

Diepens Carina BREIDSTER thearedes diarrhées buccales à foison, mais du temps volé en déraison. ça va pas servir mon désir, toutes ces frustrations alimentaires déviées en hommages au papier crû.
Je ne voudrais pourtant qu’un jour par jour pour écrire tout ce que j’ai à me dire. En attendant pire que mieux, j’écoute Janis Joplin hurler son Summertime comme une anguille coincée dans la gorge. Parait que la lune fait maigrir, si on la contemple sans bouger. Dis, tu me donnes un banc, un livre et des tricoteuses inversées? Je veux faire ce que je veux faire ce que je veux faire ce que je veux faire ce que je veux.

Humeur Bazzookâline.

Parques, à moi!