apprends à lire

Hans Bellmer III

plus je suis boule-versée
et
moins tu es gueule-fermée
c’est vraiment insensé.
vrai-ment.

merde à la parole de bois.