dia log

IMG_2489.JPG

N: tu as morflé mais j’aime te pénétrer
M: j’ai vécu ce que j’ai pu
N: tu as drôlement morflé, ton corps a du mal à se faire voir
M: j’ai la peau granuleuse, le teint rugueux, la vieillesse imminente, l’intention aplanie, les poils incarnés, les ongles retournés, …
N: tu es toujours dans le trop, calme l’orage, tu te subis
M: je ne me suffis pas
N: ça suffit mais je ne te le dis pas
M: tu t’écoutes me dire ce que tu veux mais je n’entends que ce que je peux manger
N: tu m’agaces, je t’aime mais je ne te veux pas dans ma vie
M: t’inquiètes, j’ai la passion des retraits et des fuites
N: un jour, tu grandiras entre tes bras
M: un jour, qui sait.