Semaine follement poético-engageante – ActU 30/09 – 6/10 – chaque jour compte

En vrac-en brol-en Hop, ma semaine « folle » et heureuse:

Cette année Papier Machine fête ses cinq ans, deux volumes de son improbable entreprise anticlopédique, et neuf numéros, dont le petit dernier, le 8 ½, le seul qui ne soit pas né d’un mot, mais qui interroge auteurs, poétesses, sociologues, linguistes, éditeurs et militantes sur comment chacun·e de nous, chaque jour, choisit ses mots. Ainsi, Papier Machine investit la Maison du Livre pour afficher ses couleurs et étirer la langue, faire des grands écarts sémantiques et rebonds linguistiques (sans renverser son verre !), torturer le lexique (sans accabler ses voisin·es) et, pourquoi pas, inventer des mots nouveaux.
70620065_2736084159735493_4633392731601764352_o
– – – – – AU PROGRAMME – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
>> Dès 17h30 et chaque demi-heure : MANIER LES MOTS. Une proposition d’écriture en petits groupes, retours et farfouilles dans la mécanique des textes
PAR Milady Renoir, poétesse-performeuse et provocatrice d’écriture, entre autres
>>19h30 : COMMENT CHOISIT-ON SES MOTS ? Lecture, images et sons, au fil des pages
PAR l’équipe de Papier Machine
>>20h : CHOISIT-ON VRAIMENT SES MOTS ? Exposé de journalisme vivant et vécu dans les méandres du sentiment d’infériorité linguistique et vers les joies des musiques de la langue
PAR Philippe Couture, journaliste bruxello-québécois, acteur du spectacle La Convivialité de Jérôme Piron et Arnaud Hoedt
>> 20h30 : DEVRAIT-ON CHOISIR D’AUTRES MOTS ? Proposition de termes à débattre, décortiquer, méditer et peut-être remplacer
PAR Gerty Dambury, autrice et dramaturge prolifique, membre du collectif Décoloniser les arts et militante féministe
>> 21h : RESTITUTION à chaud des tentatives et approches de l’écriture issues des ateliers PAR Milady Renoir
Pour rappel, Papier Machine est une revue imprimée de création, un espace de rencontre bizarre, ludique et critique, autour des mots et des langages.
Plus d’info : https://www.papiermachine.be /

ecriture_IMG_4117_carre-1024x1024-square
Les propositions s’appuieront sur des textes d’auteur.trice.s (créatifs, théoriques, empiriques, poétiques…) et des approches du corps à travers les âges, d’autres arts, des points de vue des participant.e.s. Chacun.e pourra y apporter ses doutes, ses élans, ses pages blanches et ses stylos, même rouges. Des retours sur les textes seront exploités pour retravailler les textes, peaufiner son style, expérimenter d’autres nuanciers. L’atelier s’ouvre aux débutant.e.s et aux endurci.e.s à partir du même point de départ: le désir d’écrire.

textes, corps, récits


Une seconde édition de ce cycle déjà complet pour l’automne est proposée du 7 janvier au 17 mars.

« Il y a urgence climatique, urgence environnementale, urgence de justice sociale et d’accueil. Et pour métamorphoser nos êtres en péril, il y a aussi URGENCE POÉTIQUE.  La poésie, c’est l’art de dire l’intime, l’invisible, le monde réel dans ses vibrations, ses interstices, ses espoirs, ses démesures, ses murmures ; c’est le désir d’inventer un lieu pour relier nos êtres. Le souffle d’une insurrection. »

UCL VielleJ’ai la chance d’être invitée à une table-ronde, animée par Laurence Vielle, Véronique Lemaire et Jean-Michel Chaumont, ses marraine et parrain académiques. Catherine Graindorge sera la musicienne de ce moment. Je suis invitée à dire comment la poésie, dans ma vie, mon métier, est une urgence, un repère, une eau vive, un cri, un ultime refuge intime, un courriel de l’inconnu par-delà le cyberespace, un cri qui réveille nos êtres…
Les différent(e)s intervenant(e)s de cette soirée sont : Milady Renoir, Caroline Lamarche, Pascale Seys, Gabriel Ringlet, Marc Crommelinck, Mélanie Godin.

Infos pratiques : La soirée commence à 19h30. Rendez-vous à Louvain-la-Neuve, dans les Halles universitaires (salle de la Tapisserie), 1 Place de l’Université.

  • Vendredi 4 octobre: fête d’obtention du statut de réfugiés par deux chers camarades de lutte « sans-papiers », Serge Bagamboula & Saïdou Ly à SOS Migrants, avec les sons de Galadio Ba. Poésies, Réjouissances, Photos, Chips, Amitiés sans Frontières…SOS 1SOS 2
  • Dimanche 6 octobre, je lirai quelques poèmes de poétesses palestiniennes, arabes et pro-arabe; invitée par la MPA et la Plate-forme Charleroi-Palestine pour la au vernissage de son exposition « 4 générations de réfugiés palestiniens au Liban » qui aura lieu ce dimanche 6 octobre 2019 dès 12h (pour celles et ceux qui le veulent, il y a possibilité d’un brunch palestinien à 11 h).En effet, la Plate-forme a organisé début mars une visite au Liban principalement pour y rencontrer les réfugiés palestiniens dans les camps de réfugiés dans ce pays. Ils ont visité plusieurs camps (à Tripoli, Beyrouth, Saïda) et ont pu réaliser et immortaliser les conditions de vie sur place et y apporter un peu de solidarité grâce aux actions qu’ils ont menés au court de l’année.
    Photo_montage-1014x487
    L’exposition, composée de 30 photos, 15 dessins, 2 peintures et 5 panneaux didactiques retrace donc ce qu’ils ont pu observer et vivre au coté de leurs amis palestiniens parqués dans des camps depuis maintenant 4 générations pour certains. Cet après-midi, au programme bien rempli, vous montrera les réalités rencontrées et vécues par les palestiniens des camps de réfugiés au Liban. L’exposition sera visible du 6 au 25 octobre 2019 dans le hall d’entrée de la Maison Pour Associations (Route de Mons 80 – Marchienne-au-Pont) de 8h30 à 16h30. Il est possible de prendre rendez-vous pour des visites guidées (scolaires ou non) en contactant la Plate-Forme via cette adresse mail : charleroi.palestine@gmail.comProgramme: Témoignages en paroles et lecture de poèmes. Avec Mustafa Awad, Milady Renoir, Rami Al Banna. Debkeh : danse traditionnelle par le groupe Raj’een
    Contact Skype avec des correspondants palestiniens au Liban. Vente artisanat & stands d’info
  • Et puis tant qu’on y est, je suis également invitée à lire le dimanche 13 octobre pour  l’inauguration du nouveau lieu des AATP (Actrices et Acteurs du temps Présent) au 70b rue de Danemark à St. Gilles, Bruxelles, à un jet de pierre de la place Bethléem.
    Tom Nisse, Lisette Lombé, Jean d’Amérique et moi ferons la première partie d’une lecture-concert du poète marseillais Fred Nevché: http://nevchehirlian.com/

OUF!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s