scarifications

Martin Parr Hot Dog shopla mémoire de mes échecs se trace en lignes courbes, entre les oreilles et le sourire.souvent, je pense à tout en me récitant que ce n’est rien. je dix vagues sur mes influences, me dis que bien, tôt tout sera fini et qu’enfin, je pourrais lui dire oui. la mémoire de mes échecs se vide dans mon verre gris, je la teinte de mes jours en lui indiquant le chemin le plus court vers la fente de mes entrailles. je fébrilise sur mes acouphènes. je me dis que bien, tôt il sera fini et qu’enfin, je pourrais lui dire si. la mémoire de mes échecs vibre fort dans mes tempes, je la rassure en lui disant que la maladie ne fera d’elle qu’une bouchée à la reine. je répercute sur mes phénomènes. je me dis que bien, tôt c’est à l’infini et qu’enfin, je vais hurler: Jouis!