Artistes engagé.e.s, Sans Papiers… même combat?

https://www.bellone.be/F/event.asp?event=6511

Les I Am Worried se font écho des problématiques traversées par les habitant·e·s de Bruxelles durant et juste après la pandémie. Conduites par des artistes et/ou militant·e·s, ces séances de trois heures ouvrent à la discussion et au partage de nos expériences.

La quatrième séance « Artistes engagés, Sans Papiers, même combat ? » sera conduite par Milady Renoir et Modou Ndiaye le mercredi 23 septembre de 18h à 21h.

Une conversation menée entre des personnes sans papiers et des artistes militant.e.s s’animera au creux de la cour de la Bellone.

Des réalités migratoires émergent des « projets » artistiques dans lesquels la place des sans-papiers / migrant.e.s / exilé.e.s durant le processus, jusqu’aux démonstrations et aux diffusions interroge.

Néo-colonialisme, paternalisme, dépolitisation ou intégration, échange, co-construction?

Comment les « sujets d’exils », leurs vécus, leurs récits sont objectivés, modelés à l’image du projet?
Du regard des artistes? Quels fantasmes, quel exotisme persistent?
Comment les personnes exilées restent ou deviennent acteur.trice.s au sein des œuvres, de leur monstration, de leur rémunération?
Et ces projets artistiques… Quels sont leurs écueils politiques? Quelle part de vampirisation? D’appropriation y niche?
Quelles retombées existent pour les personnes exilées?
Que veulent les personnes exilées au sein de ces projets?
Comment être et faire AVEC et pas SUR.
Peut-être sera-t-il possible d’élaborer collectivement une éthique de travail, de collaboration en appuyant sur la justesse et la justice des procédés et sur les expériences des différent.e.s intervenant.e.s?
L’échange avec le public alimentera les perspectives.

En cercle et en présence:Thierno Dia, Mamadou Slimta Diallo, Aïssata Bah, membres de la Voix des Sans Papiers de Bruxelles;
Bintou Toure, porte-parole des femmes sans papiers et de la Coordination des Sans Papiers de Belgique;
Jiyed Cheikhe, peintre ayant obtenu le statut de réfugié,
Julie Jaroszewski, artiste et militante (alias Soledad Kalza),
Helene Collin, comédienne et réalisatrice;
Thierry Deronne, Cinéaste et créateur de télévisions participatives;

Ainsi que Modou Ndiaye (Mamadou Mo), porte-parole de la Voix des Sans Papiers de Bruxelles et de la Coordination des Sans Papiers de Bruxelles et Milady Renoir, artiste et militante solidaire de la lutte des Sans Papiers qui ont tous deux pensé la thématique et ressenti la nécessité d’en parler.

Couverture de Tadjélé. Récits d’exil
Léo HENRY & Laurent KLOETZER & Jacques MUCCHIELLI & Stéphane PERGER
Illustration de Stéphane PERGER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.